Lancement du Moi(s) sans tabac

03/10/2016

[3 octobre 2016]

Proposer aux fumeurs de faire collectivement une tentative d’arrêt du tabac pendant 30 jours durant le mois de novembre. Tel est l’objectif de l’opération Moi(s) sans tabac lancée par Santé publique France.

« Le tabagisme est la première cause de mortalité évitable en France : 78 000 décès chaque année, sans compter les très nombreuses pathologies lourdes induites. La plupart des fumeurs (80 %) souhaitent arrêter de fumer », explique Santé publique France, la nouvelle agence nationale de santé publique. Pour les aider dans cette démarche, Santé publique France lance cette année la première opération Moi(s) sans tabac. Concrètement, il s’agit de proposer aux fumeurs de faire ensemble une tentative d’arrêt du tabac pendant 30 jours durant le mois de novembre.

« Des études ont en effet démontré qu’au-delà de cette durée les chances de rester non-fumeur étaient multipliées par cinq », ajoute Santé publique France. Ce défi collectif – Moi(s) sans tabac – associe, dès le mois d’octobre, une importante campagne de communication dans les médias (télévision, radio, affichage et Internet) et des actions de proximité pilotées par les Agences régionales de santé (ARS), en lien avec les services locaux de l’assurance maladie et les partenaires nationaux.

Interlocuteurs de confiance au contact quotidien du public, les chirurgiens-dentistes peuvent délivrer des conseils pour cesser de fumer, particulièrement efficaces pour augmenter significativement les chances de succès de leurs patients dans leur démarche. En abordant la question de l’arrêt du tabac avec les patients fumeurs, les praticiens peuvent les inviter à s’inscrire à Moi(s) sans tabac et les accompagner dans leur tentative de sevrage. Sans oublier que les prescriptions de substituts nicotiniques (patchs, gommes, pastilles, inhalateurs…) sont désormais remboursées par l’assurance maladie sous certaines conditions (1).

Un courrier postal de Santé publique France a été adressé en septembre aux praticiens. Il présente la campagne, le nouvel espace Professionnels de santé de tabac-info-service.fr et offre des outils à la commande. Depuis le 1er septembre 2016, via le site moncoupon.fr, avec un identifiant communiqué dans le courrier, les praticiens peuvent commander deux affiches « Ici, on soutient tous ceux qui ont décidé d’arrêter de fumer », et « En novembre, on arrête ensemble » ainsi que des flyers Moi(s) sans tabac. Plus d’informations sur www.santepubliquefrance.fr.


(1) À hauteur de 50 euros par bénéficiaire et par an. Pour les femmes enceintes, les jeunes de 20 à 30 ans, les bénéficiaires de la CMU complémentaire et les patients en ALD cancer, ce montant est porté à 150 euros.