L’Ordre, partenaire de l’opération Moi(s) sans tabac

05/09/2017

L’opération Moi(s) sans Tabac sera reconduite en novembre prochain. L’Ordre en appelle à l’implication de l’ensemble des chirurgiens-dentistes.

Plus de 180 000 personnes ont participé à l’opération Moi(s) sans tabac en 2016. Ce résultat encourageant a amené les autorités à réitérer l’opération. Cette année encore, il s’agit de proposer à tous les fumeurs « d’oser ensemble l’aventure de l’arrêt du tabac pendant le mois de novembre », explique l’agence nationale de santé publique Santé publique France, avant de poursuivre : « Des études ont en effet montré qu’au-delà de 30 jours, les chances d’arrêter définitivement de fumer sont multipliées par cinq. » L’année dernière, parmi les fumeurs interrogés par l’agence citée plus haut, « 38 % ont déclaré que cette campagne les avait incités à arrêter de fumer ».

C’est la raison pour laquelle cette année, le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes et Santé publique France s’associent pour « proposer aux chirurgiens-dentistes de devenir véritablement partenaires de ce dispositif », explique Paul Samakh, vice-président du Conseil national de l’Ordre, tout en rappelant que « les traitements par substituts nicotiniques délivrés par les chirurgiens-dentistes sont désormais pris en charge par l’assurance maladie à hauteur de 150 euros par année et par bénéficiaire ». Le Conseil national souhaite donc que l’ensemble des praticiens se mobilise pour cet enjeu fort de santé publique.

En pratique, les praticiens vont pouvoir disposer d’outils tels que des affiches, des flyers, des kits ou des brochures afin de communiquer au mieux sur cette campagne du « Moi(s) sans tabac » auprès des patients et de les accompagner au mieux dans leur démarche. Ce matériel sera prochainement disponible en commande gratuite à partir de ce lien.