Avec l’Ordre, participez au Moi(s) sans tabac

06/11/2017

[26 septembre 2017]

L’opération Moi(s) sans tabac sera renouvelée en novembre prochain. Le concept : proposer l’arrêt du tabac de façon collective pendant un mois. L’Ordre invite les chirurgiens-dentistes à s’appuyer sur cette opération pour conseiller à leurs patients de cesser de fumer.

Le défi du Moi(s) sans tabac recommencera en novembre 2017. Lancée par Santé publique France, cette opération invite les fumeurs à l’arrêt du tabac tout au long du mois de novembre. Les chirurgiens-dentistes peuvent eux aussi s’impliquer dans cette opération et devenir de véritables partenaires afin de sensibiliser et de soutenir les fumeurs désireux de cesser de fumer.

Pour ce faire, les praticiens ont la possibilité de proposer à leurs patients des « traitements par substituts nicotiniques pris en charge par l’assurance maladie à hauteur de 150 euros par année et par bénéficiaire », rappelle Paul Samakh, vice-président du Conseil national de l’Ordre.

Affiches, dépliants, brochures et vidéos peuvent contribuer à sensibiliser les patients sur la question du tabac et faciliter l’ouverture du dialogue en consultation. Ces outils, destinés aux professionnels de santé, sont disponibles gratuitement en téléchargement sur un site dédié. Parallèlement, les chirurgiens-dentistes peuvent inviter les patients volontaires à contacter Tabac Info Service au 39 89 (service gratuit + coût de l’appel) pour s’entretenir avec des tabacologues. Il existe, par ailleurs, une application mobile à télécharger gratuitement qui comporte un programme d’e-coaching 100 % personnalisé, délivre des conseils de tabacologues, des astuces, des minijeux, des vidéos de soutien et le suivi des bénéfices de l’arrêt au quotidien (économies et santé). Selon Santé publique France, « arrêter un mois, c’est cinq fois plus de chance d’arrêter définitivement ». L’an passé, toujours selon Santé publique France, l’opération Moi(s) sans tabac a comptabilisé 180 150 participants.