Connaissance de la langue française
Imprimer

En application des dispositions de l’article L.4112-2 du Code de la santé publique, le praticien qui demande son inscription au tableau doit faire la preuve d’une connaissance suffisante de la langue française.

En cas de doute sur cette connaissance de la langue française, le président du conseil départemental de l’Ordre ou son représentant peut entendre le praticien. Une vérification peut être faite à la demande du conseil de l’Ordre ou de l’intéressé par le médecin inspecteur départemental de santé publique.