Implantologie
Imprimer

[9 novembre 2012]

Le conseil national de l'Ordre a élaboré deux passeports

  1. chirurgie implantaire
  2. prothèse supraimplantaire.

Ces deux passeports proposent des informations hiérarchisées prenant en compte les évolutions des techniques et des matériaux dans la discipline implantaire.
Une fois rempli(s) par le praticien, le(s) passeport(s) est(sont) remis au patient avec pour instruction de le(s) conserver précieusement.
Ces documents peuvent être complétés directement  sur ordinateur et imprimés.

1. Passeport chirurgie implantaire

Télécharger le passeport chirurgie implantaire

Les modifications apportées

  1. Préparation du site implantaire : espace réduit et rationalisé, avec la possibilité de préciser la position du site implantaire.
  2. Pose chirurgicale : Plus de place pour les numéros de lot. Jusqu’à 10 implants peuvent ainsi être répertoriés.
  3. Nouvel encadré dédié à la greffe osseuse.
  4. Mise en charge : désormais, la durée de mise en nourrice/ostéo-intégration est prise en compte.
  5. Nouvel encadré dédié au(x) piliers(s) transgingival(aux).
  6. Nouvelle case "Observations" : Elle permet au praticien de reporter toute autre information qu’il juge utile d’ajouter.

Important

Le pilier transgingival concerne le pilier utilisé en cours de cicatrisation.

Veiller à séparer les greffes pré-implantaires des greffes effectuées en cours de mise en place des implants.

Toutes les dates ont leur intérêt car elles peuvent avoir de l’importance en cas de différend avec un patient.

 

 

2. Passeport prothèse supra-implantaire

Télécharger le passeport prothèse supra-implantaire

Les modifications apportées

  1. Pilier(s) prothétique(s) : l'espace dédié est situé en tête de document.
  2. Rappel du type de mise en charge et de la durée de mise en nourrice : indication importante en cas de différend
  3. 10 implants peuvent être répertoriés. Plus de place consacrée aux numéros de lot.
  4. Prothèse(s) supra-implantaire(s) : Répartition de l’espace entre prothèse fixée scellée et transvissée. 10 implants peuvent être répertoriés
  5. Prise en compte des dernières évolutions technologiques concernant la technique de fabrication.
  6. Nouvel encadré dédié aux éventuelles prothèses adjointes.
  7. Nouvelle case "Observations": Elle permet au praticien de reporter toute autre information qu’il juge utile d’ajouter.

Important

Veiller à noter les dates des actes
Le pilier prothétique peut éventuellement être le même que le pilier transgingival

 

 

 

En juillet 2008, l'Has (Haute Autorité de santé) a publié un rapport "Conditions de réalisation des actes d’implantologie orale : environnement technique" destiné à aider les professionnels de santé (chirurgiens-dentistes, stomatologues, chirurgiens maxillo-faciaux) dans leur pratique de la chirurgie implantaire et plus spécifiquement sur les conditions techniques à réunir pour poser des implants intrabuccaux selon les données scientifiques actuelles.