Stérilisation
Imprimer

[juillet 2008]

Tout cabinet doit obligatoirement disposer d’un stérilisateur performant régulièrement contrôlé et entretenu. Il y a une obligation de résultat en matière de stérilisation.

Le stérilisateur doit faire l’objet d’un contrat de maintenance avec le fournisseur. Il est conseillé de prévoir un contrat de remplacement dans les 24h en cas de panne.

La traçabilité de cette maintenance doit être assurée (articles R. 5212-1 et suivants du Code de la santé publique : classeur , cahier de maintenance).

L’arrêté du 22 juin 2001 relatif aux bonnes pratiques hospitalières interdit l’utilisation de la chaleur sèche en milieu hospitalier.

Il est donc conseillé l’utilisation d’un stérilisateur à vapeur d’eau pouvant réaliser le vide, le séchage, ainsi que la traçabilité des cycles de stérilisation (imprimante).

Ce type de stérilisateur doit permettre une exposition de 134° à la chaleur humide pendant 18 minutes (prions).

Il est alors dit de « classe B ». Il doit respecter la norme EN 13060 (novembre 2004).

Les stérilisateurs à vapeur chimique ainsi que les stérilisateurs à chaleur sèche (poupinel) sont à prohiber. Ils ne permettent pas une stérilisation efficace contre les prions. Il est conseillé de consulter les guides établis par la Direction Générale de la Santé et notamment le Guide de bonnes pratiques pour la prévention des infections liées aux soins réalisés en dehors des établissements de santé.

La stérilisation doit être précédé

  • d’une pré-désinfection
  • d’un nettoyage
  • d’un rinçage
  • d’un séchage parfait.

La traçabilité de cette stérilisation doit être assurée (article L. 5212-1 du codede la santé publique ) par l’utilisation d’un registre spécial qui doit comporter :

  • la liste des instruments à stériliser
  • la date et l’heure de chaque cycle
  • le nom du responsable
  • Ne jamais réutiliser du matériel à usage unique
  • "on ne désinfecte bien ou ne stérilise bien, que ce qui est propre et sec "
  • La stérilisation doit toujours être préférée à la désinfection (réservé à des situations particulières)
  • SEULE la chaleur humide doit être privilégiée
  • Les appareils utilisés doivent être contrôlés régulièrement (contrat d’entretien)
  • La stérilisation doit être tracée
  • Affichage des consignes à suivre