Toutes les informations pratiques

Vous cherchez un chirurgien-dentiste dans votre ville ? Vous avez un litige avec votre praticien ? Obtenez toutes les informations pratiques pour un accès à des soins bucco-dentaires de qualité et de proximité.

Outils, actualités et informations professionnelles

Vous êtes chirurgien-dentiste ? Retrouvez les informations professionnelles, l'actualité dentaire mais aussi tous nos services (petites annonces, formulaires, contrats, etc.) pour une pratique fiable, sécurisée et dans le respect de la déontologie.

La Lettre de l'Ordre
Imprimer

#ONCD la lettre N°176/19 AVRIL/MAI - Servir l’institution ordinale

Dr Serge Fournier, Président du conseil national de l'Ordre

Les dernières élections aux conseils départementaux ont suscité de nombreuses candidatures sous forme de binômes (une femme, un homme) en application du nouveau règlement électoral. Cette appétence pour servir les praticiens, la santé publique bucco-dentaire et, in fine, les patients, est une excellente nouvelle, et pas seulement pour l’Ordre.
Les chirurgiens-dentistes doivent se reconnaître dans l’institution ordinale, de même que nos interlocuteurs publics et privés doivent voir dans l’Ordre un reflet de notre profession dans sa vitalité et son sens de l’intérêt général. L’Ordre est le régulateur dentaire. L’État a confié à la profession ce rôle de régulation, qui s’exerce bien sûr dans un cadre légal et réglementaire très précisément défini. Or, tant dans ses missions régaliennes (gestion du tableau, contrats, gestion des plaintes) que dans ses missions de représentation ou encore d’accompagnement des praticiens, les conseils départementaux sont les pierres angulaires du dispositif ordinal.
L’Ordre, et c’est particulièrement le cas dans son échelon départemental, a une délégation de mission de service public. C’est ce qui fonde sa singularité par rapport aux autres organisations professionnelles. Il ne peut prendre de décisions que dans la limite de ses compétences définies par la loi, tout en veillant au maintien des principes de moralité, de probité, de compétence, en assurant la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession.
Les conseillers élus et réélus, que je félicite ici chaleureusement, vont exercer leurs missions ordinales au sein de structures plus légères et plus efficientes avec neuf conseillers dont trois membres du bureau.
Cette nouvelle organisation, la parité désormais assurée partout, l’arrivée de nouvelles énergies, la volonté de servir dans le cadre défini par le législateur, tout cela constitue une formidable opportunité pour l’Ordre, pour les chirurgiens-dentistes et pour les patients. Nous ne raterons pas ce rendez-vous !