Toutes les informations pratiques

Vous cherchez un chirurgien-dentiste dans votre ville ? Vous avez un litige avec votre praticien ? Obtenez toutes les informations pratiques pour un accès à des soins bucco-dentaires de qualité et de proximité.

Outils, actualités et informations professionnelles

Vous êtes chirurgien-dentiste ? Retrouvez les informations professionnelles, l'actualité dentaire mais aussi tous nos services (petites annonces, formulaires, contrats, etc.) pour une pratique fiable, sécurisée et dans le respect de la déontologie.

La Lettre de l'Ordre
Imprimer

#ONCD la lettre N°177/19 JUIN - Éthique médicale et modernité

Dr Serge Fournier, Président du conseil national de l'Ordre

L’évolution de notre société à un rythme toujours plus accéléré doit nous interroger sur la pérennité des valeurs éthiques associées à l’exercice de notre profession.
Les avancées technologiques et la transformation de notre système de santé ne sont-elles pas en train de bouleverser notre pratique ? Le « toujours plus vite », toujours plus efficace, toujours plus performant va-t-il se substituer aux valeurs de compétence et d’empathie pour nous éloigner de ces principes fondamentaux ? Dans un autre registre, le « faire-savoir » va-t-il remplacer le savoir-faire, sur Internet ou les réseaux sociaux ?
Si ces questions se posent, c’est bien que le risque peut s’envisager.
Adviendra-t-il ? Nous ne le pensons pas. L’une des caractéristiques de la modernité est sa nature éphémère, séculière.
En cela, la modernité ne peut pas s’opposer à l’éthique, dont les valeurs acceptées par tous constituent un socle intemporel, d’autant plus que la réflexion éthique fait appel à l’autonomie du jugement et au sens des responsabilités.
Les évolutions de notre société et de notre métier médical vont avoir un impact sur notre déontologie. Les nouveaux modes de pensée, les nouvelles obligations, économiques notamment, devront en effet trouver leur traduction dans un Code de déontologie rénové. Mais cela se fera dans le cadre des valeurs éthiques de la profession.
Comment peut-il en être autrement ?