Toutes les informations pratiques

Vous cherchez un chirurgien-dentiste dans votre ville ? Vous avez un litige avec votre praticien ? Obtenez toutes les informations pratiques pour un accès à des soins bucco-dentaires de qualité et de proximité.

Outils, actualités et informations professionnelles

Vous êtes chirurgien-dentiste ? Retrouvez les informations professionnelles, l'actualité dentaire mais aussi tous nos services (petites annonces, formulaires, contrats, etc.) pour une pratique fiable, sécurisée et dans le respect de la déontologie.

La Lettre de l'Ordre
Imprimer

La Lettre n° 164 JANVIER 2018 : Le sens de l’histoire

Gilbert Bouteille, Président du conseil national de l'Ordre

2018 commence à peu près là où s’est achevé 2017 : sur une immense interrogation quant à l’avenir de la médecine bucco-dentaire en France. Le cours de l’histoire, le sens de l’histoire, s’agissant de notre discipline, va-t-il s’inverser ? Il faut en effet rappeler que, depuis des décennies, notre pratique n’a cessé d’accomplir des pas de géant. Non pas seulement en termes d’avancées techniques, diagnostiques et thérapeutiques – et, de fait, elles ont été spectaculaires – mais aussi et peut-être surtout en termes d’approche médicale.

En 2018, un chirurgien-dentiste ne traite pas des bouches : il soigne des patients. En cela, il appartient et il interagit au sein de la communauté des professions médicales. Et nos patients le savent. Ils sont parfaitement conscients de ces formidables progrès que la médecine bucco-dentaire a accomplis. Ils n’accepteraient pas un retour en arrière. Dès lors, et même s’il n’est pas partie à cette négociation, l’Ordre a le droit et le devoir de s’interroger sur ce qu’il ressortira des discussions conventionnelles qui devraient s’achever au début du printemps prochain. Vont-elles confirmer le retour en arrière, celui qui avait été promis par le règlement arbitral – heureusement suspendu ? L’Ordre n’aura de cesse d’expliquer la nécessité qu’il y a aujourd’hui à articuler la prise en charge financière des soins dentaires à une pratique médicale orientée sur les actes de prévention et les soins conservateurs. Une pratique moderne, innovante, qui valorise l’intégrité de la personne, la santé bucco-dentaire étant une question de justice sociale. C’est ce discours médical et de bon sens que tient et tiendra le Conseil national.

Il aura aussi à coeur de défendre sa position s’agissant de l’encadrement des centres de santé, de l’accès partiel à notre profession dans le cadre du « marché » européen, de l’évaluation des formations en Europe et des flux migratoires professionnels.

En attendant, nous vous souhaitons, à toutes et à tous, une excellente année 2018.