Toutes les informations pratiques

Vous cherchez un chirurgien-dentiste dans votre ville ? Vous avez un litige avec votre praticien ? Obtenez toutes les informations pratiques pour un accès à des soins bucco-dentaires de qualité et de proximité.

Outils, actualités et informations professionnelles

Vous êtes chirurgien-dentiste ? Retrouvez les informations professionnelles, l'actualité dentaire mais aussi tous nos services (petites annonces, formulaires, contrats, etc.) pour une pratique fiable, sécurisée et dans le respect de la déontologie.

La Lettre de l'Ordre
Imprimer

#ONCD la lettre N°178/19 JUILLET-AOUT - Une profession, une déontologie

Dr Serge Fournier, Président du conseil national de l'Ordre

Le texte de Porto adopté par les régulateurs dentaires européens (dont l’Ordre français), plaidant pour l’égalité des praticiens libéraux et salariés devant la déontologie, n’est pas le fruit du hasard. Partout en Europe, dans notre profession, la tension entre pratique de nature commerciale et respect de l’éthique est palpable, quand elle n’éclate au grand jour dans des scandales sanitaires.
À cet égard, cette rupture d’égalité entre salariés et libéraux, beaucoup de cabinets dentaires l’éprouvent désormais de manière tangible. Les cas d’installation de « centres dentaires » dans des immeubles abritant déjà un cabinet libéral – qui lui, s’est conformé aux règles de l’installation – se multiplient. Tous nos interlocuteurs des différents ministères ont bien voulu prêter l’oreille à l’une des solutions que nous prônons : l’adoption et le respect d’une charte de bonne conduite permettant à toutes les formes d’exercice de cohabiter en France, mettant ainsi en oeuvre un maillage territorial améliorant la dispense de soins de qualité.
Nous croyons au dialogue et sommes convaincus de la nécessité de cette démarche. Mais nous allons parallèlement actionner un autre levier, contentieux celui-là. Tous les praticiens salariés y compris ceux des centres doivent respecter la déontologie. En acceptant, par exemple, d’exercer au sein d’un centre s’installant dans le même immeuble qu’un cabinet dentaire existant et sans l’accord de celui-ci, ils contreviennent aux règles déontologiques, la libre concurrence ne pouvant s’établir que dans un cadre réglementé.
Quant aux gestionnaires des centres de santé, nous exigerons qu’ils donnent loyalement les moyens à leurs chirurgiens-dentistes salariés de respecter les règles déontologiques auxquelles ils doivent se conformer.
SERGE FOURNIER
Président du Conseil national