L’organisation des études et le programme de formation

Accès aux études en odontologie

La première année commune aux études de santé (PACES) a disparu. Depuis la rentrée universitaire 2020, de nouvelles voies d’accès sont mises en place pour diversifier les profils des étudiants sélectionnés.

Deux types de parcours sont proposés par les universités :

Un Parcours Spécifique Accès Santé avec une option dans une autre discipline (PASS)

Ce parcours est organisé dans les universités ayant des facultés de santé.

Concrètement, le lycéen choisit le PASS et une option correspondant à ses autres projets éventuels (exemple : option droit, option langues, …)

S’il valide sa première année, il candidate en odontologie. S’il n’est pas admis, il peut poursuivre en deuxième année de la licence correspondant à son option, et, s’il le souhaite, candidater à nouveau en odontologie après au moins une année supplémentaire.

S’il ne valide pas sa première année, il ne peut candidater en odontologie, ne peut pas redoubler cette année et doit se réorienter via Parcoursup.

Une Licence avec une option Accès Santé (LAS)

Concrètement, le lycéen choisit la licence qui correspond le mieux à ses points forts parmi tout type de licence qui propose une option « accès santé ». Au sein de cette licence, il suit ainsi des enseignements supplémentaires liés à l’option « accès santé ».

S’il valide sa première année de licence, il peut candidater en odontologie. S’il n’est pas admis, il peut poursuivre en deuxième année de sa licence, et, s’il le souhaite, candidater à nouveau en odontologie après au moins une année supplémentaire.

S’il ne valide pas sa première année de licence, il ne peut candidater en odontologie. Il peut redoubler cette première année ou se réorienter via Parcoursup.

Déroulement des études en odontologie

Le cursus des études en odontologie dure 6 à 9 années, réparties en 3 cycles :

Le 1er cycle (3 années)

La première année constitue la PASS ou la LASS.

Le nombre de candidat pouvant être admis en deuxième année est fixé chaque année par arrêté conjoint du Ministère de l’enseignement supérieur et du Ministère de la santé. Pour la rentrée universitaire 2020-2021, le nombre d’étudiants autorisés à poursuivre leurs études en odontologie a été fixé à 1231. C’est ce que l’on appelle le numerus clausus.

C’est à l’issue de la troisième année qu’est délivré le Diplôme de Formation Générale en Sciences Odontologiques (DFGSO), reconnu au niveau licence.

Le 2ème cycle (2 années)

A l’issue de ces deux années de formation est délivré le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Odontologiques (DFASO), reconnu au niveau master.

Le 3ème cycle (1 année ou 3/4 années)

A l’issue de la cinquième année d’études, deux orientations sont possibles :

Le 3ème cycle court

Ce cycle court s’effectue en un an.

C’est à l’issue de cette année qu’est délivré le diplôme d’État de docteur en chirurgie-dentaire, après validation des examens et soutenance de la thèse.

Le programme de formation en vue de l’obtention du diplôme d’Etat de docteur en chirurgie dentaire est défini par l’arrêté du 8 avril 2013 portant régime des études en vue du diplôme d’Etat de docteur en chirurgie dentaire.

Le 3ème cycle long ou internat

Le cycle long est facultatif et offre un nombre limité de places. En effet, en vue d’exercer l’une des spécialités de la profession, l’entrée se fait sur concours. Les formations en orthopédie-dento-faciale et médecine bucco-dentaire se font sur trois ans, tandis que la formation en chirurgie-orale se déroule sur quatre ans.

C’est à l’issue de ces trois ou quatre années d’études qu’est délivré, en plus du diplôme d’État en chirurgie-dentaire, un Diplôme d’Etudes Spécialisé (DES) dans la formation suivie après validation des examens et soutenance de thèse.

Le programme de formation en vue de l’obtention du diplôme d’études spécialisées est défini par l’arrêté du 31 mars 2011 fixant la liste des formations qualifiantes et la réglementation des diplômes d’études spécialisées en odontologie et son annexe.